« 10 ans de thérapie » Frédéric Lopez est de retour sur le petit écran – il a pu renouer avec ses parents qui ne voulaient pas qu’il naisse

Frédéric Lopez, homme changé, fera son grand retour dans la toute nouvelle émission de France 2, “Un dimanche à la campagne”. Absent de la télévision durant quatre ans, le père de Victor Lopez avait suivi une longue thérapie pour faire la paix et pardonner une enfance compliquée.

C’était en 1992, sur la chaîne Lyon Métropole, que Frédéric Lopez a été aperçu pour la première fois sur le petit écran. Par la suite, il a enchaîné des émissions télévisées sur TF1 et M6 avant d’entrer dans la famille de LCI en 1995.

À l’époque, l’homme a occupé plusieurs postes, de reporter, rédacteur en chef et de présentateur du journal.Plus tard, il est embauché chez France 2 avant d’être licencié en 2003. La même chaîne a ensuite récupéré l’émission qu’il a animé sur France 5, “Rendez-vous en terre inconnue”.Travaillant sur d’autres émissions, en septembre 2018, il a annoncé son départ de l’émission à succès, laissant sa place à Raphaël de Casabianca.

Bientôt, il fera son grand retour sur France 2 avec une toute nouvelle émission. Il s’avère que le célèbre présentateur français avait disparu des écrans pendant quatre ans. Une longue absence en lien avec une enfance meurtrie.Fils non désiré, l’enfance de Frédéric Lopez fut difficileSa jeunesse, Frédéric Lopez l’a malheureusement vécu “dans la peur”. Maltraité par son père, il avait vécu dans son quotidien “le dénigrement et les coups”.

“Je n’étais pas un enfant désiré, ma mère a accouché de moi à seize ans dans le plus grand secret. Mon père, lui, était reparti au Maroc avant de revenir quand j’avais deux ans, pour accomplir son devoir. J’avais le visage de sa contrainte, il me l’a fait payer”,a confié le célèbre présentateur télé, en précisant à Sophie Davant que ce dénigrement le “terrorisait”.

Il s’avère qu’en 2011, l’homme avait déjà évoqué “les maltraitances et les humiliations”. Connu pour son empathie, dans les colonnes de Nous-Deux, Frédéric Lopez avait dit “combien les enfants ont besoin d’être reconnus et entendus”. Et il est en effet le mieux placé pour le dire, sachant qu’il a vécu cette calomnie pendant plusieurs années.

“Un jour, entre nous, à quinze ans, la violence est encore montée d’un cran, quand un copain a surgi pour nous interrompre”,a raconté l’homme qui a ensuite ajouté que “s’il n’était pas intervenu”, il aurait pu se passer un “drame.Depuis ce fameux jour, il a avoué qu’il n’a plus eu peur de son “père très sévère”. Marqué pour toujours par ce passé déchirant, il ne s’est pas laissé abattre et a continué d’avancer.“Bouleversé par la bienveillance”, suite à un coming-out de quelques années, il est fin prêt pour revenir au-devant de la scène. Seulement, pour y arriver, il lui a fallu passer par une thérapie.

Le fils pardonne à ses parents et fait son grand retour sur le petit écranPas facile de faire un trait sur un passé difficile, mais Frédéric Lopez y est tout de même parvenu après un long travail sur soi. Le présentateur télé a confié comment il a pu tourner la page.“J’ai fait dix ans de thérapie et dix ans de développement personnel, j’ai plus de recul sur mon enfance”,a-t-il confié dans les colonnes de Télé Câble Sat.

Et depuis, avoue-t-il, il est devenu “très proche” de ses parents, particulièrement de son père. D’ailleurs, sur ce dernier, il a révélé :“Mon père, qui a 80 ans et dont j’avais très peur quand j’étais gosse, est aujourd’hui la personne qui prend le plus de soin de moi sur la planète”,

et d’ajouter :

“J‘ai repris la rencontre avec mes parents. Le temps a passé, il n’y a plus de tension, j’ai pardonné.”Quatre ans s’est passé depuis son coming-out de la télévision. Et le père de famille revient sur le petit écran en homme changé. Au programme, une nouvelle émission sur France 2 a été annoncé.Intitulé “Un dimanche à la campagne”, Frédéric Lopez va y réunir plusieurs célébrités. Elles passeront le week-end dans une maison de campagne pour raconter “leur histoire, leur itinéraire”.

La première diffusion est prévue pour le 23 octobre 2022 à 16 heures 55. Big Flo et Oli, Charlotte de Turckheim et Barbara Schulz seront du premier numéro.Victor Lopez sera également présent pour le premier numéro de la nouvelle émission de son pèreContrairement à lui, qui a grandi dans la peur de mal faire” face à son père, Frédéric Lopez a tenu à rectifier le coup avec son fils, Victor.

Lui évitant les mêmes soucis, il lui a transmis “le respect des autres” et lui a appris à “ne pas avoir peur de l’échec et du ridicule”. Il faut dire qu’il peut être fier de lui, qui déjà a écrit des BD et des courts métrages à l’âge de 15 ans.“Ce qui est drôle, c’est que je me suis toujours vu comme un père absent, alors que lui me voit comme un père ultra-protecteur”,

avait confié l’ancien animateur de “Bouche à oreille”, en 2016, à Télé Loisirs.Décrit par son père comme étant “très autonome”, Victor Lopez s’est toujours fait discret, car “il n’a pas envie d’être le ‘fils de’”. Quitte à enlever “toutes les photos” où lui et son père apparaissent, lorsque ses amis viennent à la maison.

Il s’avère que prochainement, le père et le fils pourront être aperçu ensemble. En effet, pour le premier numéro d’“Un dimanche à la campagne”, le jeune homme, fera partie des invités.

L’animateur l’avait annoncé à Télé Star en juillet 2022. Il s’avère que les deux hommes travaillent depuis un certain temps sur un format YoutTube intitulé “Tu vas l’adorer”.“Mon fils et une de ses amies présenteront des gens de leur génération dont j’ignorais l’existence. En retour, je leur présenterai des personnalités qu’ils ne connaissent pas, comme les psys Boris Cyrulnik et Christophe André”,

a livré Frédéric Lopez.

Comme le père l’a annoncé à Télé 7 jours, leur projet sera “probablement” mis en ligne janvier prochain.

Check Also

Ça donne aux jeunes une longueur d’avance: Monica Bellucci, 57 ans, affiche une superbe silhouette et une beauté féminine

Monica Bellucci est une actrice qui a joué de nombreux rôles différents et qui n’a …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *