Des jeunes se moquent d’une vieille dame dans une auto-école jusqu’à ce qu’ils réalisent qu’elle est là pour son petit-fils malade – Histoire

Une grand-mère de 81 ans a surpris les gens lorsqu’elle s’est présentée dans une auto-école pour s’inscrire à un cours. Les gens se sont moqués d’elle, affirmant qu’elle n’y arriverait jamais, jusqu’à ce qu’ils découvrent pourquoi elle s’obstinait à obtenir un permis.

Laura Hudgens était une femme de 81 ans en mission. Malgré tous les obstacles, elle s’est courageusement inscrite à un cours dans une auto-école, aux côtés d’autres candidats qui avaient des dizaines d’années de moins qu’elle.

Lors de son premier jour, ses camarades de classe, âgés de 16 à 24 ans, se demandaient ce qu’une femme âgée comme elle faisait là. Ils ont parlé entre eux et ont chuchoté grossièrement à son sujet.

Faisons un pari », a chuchoté un de ses camarades de classe à un autre. « Elle ne passera pas l’épreuve écrite. » Ils ont ri en disant cela, incitant les autres à intervenir.

« Elle perd son temps et son argent dans ce cours. Ils ne lui donneront jamais de permis », a dit l’un d’entre eux.

Cependant, Laura a ignoré ses camarades de classe et a gardé le silence la plupart du temps. Elle s’est concentrée sur la réussite du cours et écoutait attentivement l’instructeur.

Après avoir effectué les heures requises pour le cours, les camarades de classe de Laura ont été surpris qu’elle ait réussi, comme les autres. Elle a reçu un certificat et allait rejoindre les autres élèves pour passer leur examen au DMV.

Alors qu’elle attendait son tour au DMW, l’un des camarades de Laura s’est approché d’elle pour enfin connaître son histoire. « Je sais que vous avez probablement entendu toutes les discussions autour de votre présence, madame », lui a-t-il dit. « Quelle est votre histoire ? Pourquoi avez-vous besoin d’un permis de conduire à votre âge ? »

Laura a souri comme si elle avait attendu tout ce temps que quelqu’un lui pose la question. Puis elle lui dit qu’elle le faisait pour son petit-fils en phase terminale.

« Mon petit-fils n’a qu’un seul rêve avant qu’il ne lui arrive quelque chose : il veut aller faire du camping pendant une semaine dans un État voisin. J’ai promis de l’emmener, mais je n’ai pas de permis », a-t-elle révélé. « Il n’y a que nous deux à la maison, puisque les autres membres de notre famille sont trop occupés pour nous emmener en voyage ».

Le garçon s’est immédiatement senti mal. Il a alors regretté d’avoir participé à la moquerie de Laura, tout en réalisant qu’elle ne le faisait pas pour elle-même mais pour une personne spéciale dans sa vie.

« Vous êtes une femme si admirable », ne peut-il s’empêcher de dire à Laura. « Votre petit-fils a de la chance de vous avoir comme grand-mère ».

Laura a secoué la tête. « Lorsque ses parents me l’ont laissé, je leur ai promis de lui offrir une bonne vie. Je ne comprends pas pourquoi il a dû tomber malade. L’emmener au camping est le moins que je puisse faire. Son anniversaire est dans deux semaines, alors je dois réussir le test aujourd’hui », lui a-t-elle dit.

Le garçon a été appelé pour son examen de permis de conduire peu après que Laura a cessé de parler, et elle lui a souhaité bonne chance. Cependant, avant de se diriger vers l’instructeur, il a d’abord révélé au reste de leurs camarades de classe que Laura passait l’examen pour son petit-fils malade.

Tous se sont donc sentis mal de s’être moqués d’elle et ont décidé de l’aider à réussir les tests. Ils l’ont entourée et lui ont donné des conseils pour qu’elle réussisse facilement et obtienne son permis.

Ensuite, lorsque c’est au tour de Laura de passer le test de conduite, ils lui ont souhaité bonne chance et l’ont encouragée. « Nous t’attendrons, Laura ! » lui ont-ils dit. « Vous pouvez le faire ! »

Grâce à cette soudaine confiance de ses camarades de classe, Laura a passé le test avec beaucoup de positivité. Elle a ainsi réussi son test sans erreur, et l’agent du DMV a été impressionné.

« Pour une personne de 81 ans, vous êtes bien meilleure que certains de vos camarades de classe qui vous ont précédée », lui a dit l’instructeur. « Bon travail, Laura ! »

Après avoir terminé le test, Laura a pris une grande respiration et a remercié l’agent pour sa patience. « Comment je m’en suis sortie ? J’étais assez nerveuse », a-t-elle demandé.

https://mondeinteressant.com/wp-content/uploads/2022/08/zz6-1024×684.jpg

« Vous avez bien fait. J’admets que vous aurez beaucoup de restrictions en raison de votre âge, mais je suis heureux de vous annoncer que vous avez réussi l’examen. Vous allez obtenir votre permis de conduire », lui a dit l’agent.

En entendant cela, Laura n’a pas pu s’empêcher de pleurer. Elle a sangloté alors qu’elle est tranquillement assise dans la voiture, se souvenant de son petit-fils qui l’attendait à la maison. « Merci, monsieur l’agent. Vous n’avez pas idée de ce que cela représente pour moi. Je vais emmener mon petit-fils faire du camping ! »

En effet, la semaine de l’anniversaire de son petit-fils Peter, elle lui a fait la surprise de l’emmener en camping. Elle a loué une voiture et les a conduits dans un autre État pour visiter un magnifique parc naturel où ils ont loué un chalet de camping pour une semaine.

« Grand-mère, merci d’avoir réalisé mon souhait », a dit Peter un soir alors qu’ils faisaient griller des marshmallows au feu. « Tu es la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie. J’ai tellement de chance d’être ton petit-fils », a-t-il ajouté en la serrant dans ses bras.

Laura était encore une fois en larmes. Elle a assuré à Peter qu’elle serait toujours là pour lui et que, même s’il était malade, elle ferait tout ce qu’elle pourrait pour l’aider à se rétablir et à vivre une bonne vie.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

L’âge n’est qu’un chiffre si l’on est déterminé à faire quelque chose. Même si toutes les chances étaient contre Laura, elle était déterminée à terminer son cours de conduite et à obtenir son permis. Elle voulait s’assurer qu’elle pourrait emmener son petit-fils en voyage de camping, et c’est précisément ce qu’elle a fait.

Les grands-parents feraient n’importe quoi pour leurs petits-enfants. Chérissez-les. Même à 81 ans, Laura a fait passer son petit-fils avant elle. Elle aurait pu rester à la maison à profiter de sa retraite, mais elle a choisi de se mettre au défi de réaliser le rêve de son petit-fils.
Partagez cette histoire avec vos amis. Elle pourrait égayer leur journée et les inspirer.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos amis
Leave a Reply

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: