Les juges se sont retournés et n’en ont pas cru leurs yeux․ Le handicap n’a rien à voir avec le talent

Vincent Vinel est né en 1995 en Bulgarie. Il a trois ans lorsqu’un couple français l’adopte dans un or phelinat bulgare. Il a grandi en banlieue parisienne à Clayes-sous-Bois. Malvoyant, le garçon se passionne rapidement pour la musique, et commence à jouer du piano à l’âge de quatre ans. Avec l’oreille absolue, il pratique d’autres instruments, batterie, sa x ophone ou ukulélé, mais le piano reste son instrument de prédilection.

Adolescent, il souhaite intégrer le Conservatoire de musique, mais, faute de professeur notamment de braille musical, il n’y est pas admis.

 

A l’école, son h an dicap est source de discrimination. Ses parents, professeur de dessin et professeur, acceptent de le retirer du système scolaire en classe de troisième.

 

L’adolescent poursuit son enseignement à domicile avec des professeurs particuliers. Il décide alors de se consacrer à la musique et d’en faire son métier. Il entame un C AP d’accordeur de piano, mais se ra vise et se tourne vers une école de radio. Mais au bout de deux ans, il abandonne également cette formation.

 

Dans le hall de la gare Saint-Lazare, alors qu’il joue sur un piano en libre-service, il est repéré par l’équipe de The Voice à la recherche de nouveaux candidats.

Check Also

Un vieux coffre-fort étonnamment scellé a été retrouvé dans la décharge. Ce qui a été trouvé dans le coffre-fort a rendu le chercheur heureux

No one wants to spend time and money to open these safes, since such costs …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *