Les fans d’Indéfendable sont unanimes concernant la bouleversante performance d’Hubert Proulx

Voilà déjà quatre semaines que les nouvelles quotidiennes STAT et Indéfendable ont pris d’assaut la télévision québécoise en tentant de charmer les téléspectateurs qui avaient l’habitude de regarder District 31 à 19 heures, du lundi au jeudi.

Une chose est sûre: on peut affirmer sans se tromper que les deux productions ont remporté leur pari en offrant de la fiction de grande qualité qui a su charmer le public québécois.  Après 16 épisodes, on eu le temps de découvrir le ton de chacune des séries, de s’attacher aux personnages principaux et de comprendre ce que les auteurs essaient d’installer comme rythme au niveau des intrigues.

Dans une quotidienne comme celles qui nous sont offertes à Radio-Canada et TVA, il y a forcément quelques histoires principales qui nous tiennent en haleine pendant des semaines, voire des mois, tandis que d’autres sont plus courtes et ne durent que quelques épisodes. Au niveau de la distribution, c’est inévitable: on retrouve un noyau dur de comédiens qui campent les personnages principaux, tandis qu’un grand nombre d’acteurs et d’actrices jouent des personnages ponctuels qui ne sont là que le temps d’une intrigue.

Et on va se le dire, bien souvent le niveau de jeu est hautement inégal entre les personnages principaux et ceux qui ne font que passer. Autant on a adoré District 31, autant on doit avouer que le jeu de certains comédiens passagers était plus proche d’une pièce de théâtre du CÉGEP que d’une performance méritant un Gémeaux. Mais depuis le début d’Indéfendable, on doit dire qu’on a été complètement abasourdis par la prestation d’Hubert Proulx qui a hérité d’une partition particulièrement complexe et profonde avec le personnage de Pierre Poirier.

Après 16 épisodes, on eu le temps de découvrir le ton de chacune des séries, de s’attacher aux personnages principaux et de comprendre ce que les auteurs essaient d’installer comme rythme au niveau des intrigues…

Подробнее в новостях

Check Also

Rafael Nadal arrête tout le match pour permettre à une maman, paniquée, de retrouver sa fille perdu. Émotions garanties !

C’est le genre de scène que l’on ne voit rarement. Mercredi dernier, lors d’un match …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *