En une nuit, Chantal Nobel a perdu sa carrière et a été handicapée à 80 % à vie – À 73 ans, elle « rayonne » loin de la télévision avec 4 petits-enfants

Chantal Nobel a connu des périodes sombres au cours de son existence. L’une d’entre elles a d’ailleurs bouleversé sa vie, à tel point qu’elle a fini par perdre sa carrière. Cependant, cela ne l’a pas empêchée d’être heureuse.

La vie présente parfois des coups durs. Malgré cela, il faut toujours garder la tête haute, comme l’a fait Chantal Nobel. Dans les années 80, la comédienne était au sommet de sa gloire. Cependant, à cause d’un terrible accident de voiture, elle a perdu sa carrière.

D’ailleurs, elle reste handicapée à vie, néanmoins, cela ne l’empêche pas d’avancer. En effet, aujourd’hui, la célèbre actrice vit loin de la télévision, mais est très heureuse auprès de sa famille.

TOUT A CHANGÉ EN UN JOUR

Chantal Nobel compte sans doute parmi les actrices les plus emblématiques de sa génération. Cependant, avant de devenir célèbre, elle a d’abord débuté au théâtre. C’était en 1968 que la comédienne s’est fait remarquer en jouant dans la pièce “Boeing Boeing”.

Puis, c’est à l’âge de 20 ans qu’elle a commencé à faire des apparitions à l’écran. Ayant la beauté et le talent, Chantal Nobel n’a d’ailleurs pas mis longtemps à atteindre le succès.

Et à juste titre, compte tenu de nombreuses fictions dans lesquelles elle a joué. On peut notamment citer “Le jour de gloire”, “Flics de choc”, “La lumière des justices” ou encore “Châteauvallon”.

Cette dernière a d’ailleurs beaucoup marqué la native de Rouen, puisqu’elle y joue le personnage principal, Florence Berg.

Pour rappel, c’était en 1985, sur Antenne 2, que ce feuilleton à la Dallas a été diffusé pour la première fois. Elle compte notamment vingt-six épisodes et est l’une des fictions qui a permis à Chantal Nobel de se faire connaître.

1985 semblait être l’année du succès pour la célèbre actrice. Seulement voilà, cette gloire a rapidement été stoppée par un terrible drame qui a brisé toute sa carrière. Alors qu’à l’époque, elle n’avait que 37 ans.

Plus exactement, c’était le 28 avril 1985 que la vie de Chantal Nobel a basculé. Ce jour-là, la comédienne a pris la route avec Sacha Distel suite à l’enregistrement de l’émission “Champs-Élysées” de Michel Drucker.

Puis, aux alentours de 3h20 du matin, la Porsche 924 Carrera GT a fait un terrible accident sur la route de la Nièvre, près de Tracy-sur-Loire. C’est le musicien qui conduisait ce jour-là, mais il n’a eu que des blessures légères, contrairement à la star du cinéma.

Après l’accident, Chantal Nobel était en effet restée dans le coma pendant 40 jours. De plus, son visage a grièvement été touché, tandis qu’elle est handicapée à vie. En tout cas, c’est ce qu’elle a confié des années plus tard au cours d’une interview.

“(…) Je reste handicapée à 80%. Forcément, ma vie a complètement changée (…)”,

a-t-elle confié, après avoir expliqué :

“(…) Ça a été très long et très pénible, épouvantable même (…)”

Heureusement, après une longue rééducation, la star de “Châteauvallon” a fini par s’en sortir, malgré son handicap. Tout comme son chien Nouchka d’ailleurs, qui se trouvait aussi dans la voiture le jour du drame, et qui a passé trois mois dans une clinique vétérinaire avant de retrouver sa maîtresse.

Néanmoins, à cause du drame, l’actrice a choisi de se retirer du monde médiatique pendant une longue période. Entre-temps, elle a porté plainte contre l’interprète de “Toute la pluie tombe sur moi”, qui a ensuite été condamné pour blessures involontaires et a passé un an de prison avec sursis.

Ce n’était qu’en 1996 que Chantal Nobel a alors essayé de reprendre sa carrière. Toutefois, les choses ne se sont pas passées comme elle espérait. Dans une interview accordée à Michel Drucker dans “Studio Gabriel”, l’actrice avait notamment confié que le métier l’avait abandonnée.

“(…) J’ai très très envie de reprendre mon métier. Là… j’attends. S’il y a un metteur en scène qui me veut, eh bien qu’il m’engage. Avec ma canne !”,

a-t-elle confié.

Malheureusement, personne ne l’a contactée. C’est pourquoi, on ne la voit plus sur le petit-écran. Malgré cela, l’actrice du film “Le jour de gloire” vit tout de même une vie paisible aujourd’hui.

CHANTAL NOBEL – UNE VIE COMPLÈTEMENT DIFFÉRENTE MAINTENANT

Après son terrible accident de voiture, Chantal Nobel a décidé de prendre un tout autre chemin. Loin de la télévision, la comédienne a choisi de vivre dans la discrétion.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’aujourd’hui, sa vie lui rend heureuse. D’autant plus que dans sa maison à Ramatuelle, elle vit avec son cher mari Jean-Louis Julian, qu’elle a épousé en secret, six mois après le drame, alors qu’elle était en fauteuil roulant.

Pour autant, quand elle a l’occasion, la star du cinéma accorde quand même des interviews afin de donner de ses nouvelles, comme elle a d’ailleurs fait en 2010 dans les colonnes de Téléstar.

“Je suis rayonnante (…) Ici à Ramatuelle, mon existence est paisible et heureuse (…)”,

a-t-elle confié.

Au cours de cette interview, elle a également expliqué qu’avec le temps, elle a réussi à trouver la paix, en déclarant :

« Pendant longtemps, j’ai été en colère, mais c’est fini (…) Il y a quinze ans, j’aurais très bien pu tourner avec une canne et garder l’autorité que j’avais dans Châteauvallon, mais ce milieu est sévère ! Ça ne m’empêche pas d’être heureuse. »

Le plus important, c’est que depuis quelques années, Chantal Bonneau de son vrai nom profite bien de sa vie de famille. Par ailleurs, la comédienne est aussi une heureuse mère de deux filles, dont Alexandra, née de son union avec le réalisateur Jacques-Henri Marin, et Anne-Charlotte, issue de son mariage avec son chéri Jean-Louis Julian.

Grâce à ces dernières, la star des années 80 est en effet grand-mère de quatre petits-enfants.

Aujourd’hui, Chantal Nobel a 73 ans, et a su prouver que malgré les périodes difficiles, on peut toujours être heureux.

Check Also

Rafael Nadal arrête tout le match pour permettre à une maman, paniquée, de retrouver sa fille perdu. Émotions garanties !

C’est le genre de scène que l’on ne voit rarement. Mercredi dernier, lors d’un match …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *