Anny Duperey veut mourir avant de devenir un « poids » pour ses enfants – Sa santé s’est aggravée après avoir pris un mauvais médicament

Anny Duperey n’envisage pas de devenir dépendante de ses enfants et petits-enfants. À l’aube de ses 80 ans et après avoir souffert d’une erreur médicamenteuse, Anny Duperey annonce son souhait de « partir avant d’être une charge » pour sa famille.  Le texte de Jean Marboeuf dans “Mes chers enfants” semble avoir été spécialement écrit pour Anny Duperey, tellement le personnage lui ressemble. La pièce de théâtre qui parle cependant de vie de femme, de mère et de veuve n’est pas pour autant totalement similaire à celle de la comédienne.

Certes, comme son personnage et comme d’autres femmes d’ailleurs, elle “râle, s’énerve, s’émerveille et se fait nostalgique”. Seulement, contrairement à cette mère de famille retraitée, elle est loin de vouloir être un poids pour sa famille.   Arrivée à un certain âge, il faut croire que la question sur la fin de vie reviennent souvent. C’est justement le cas d’Anny Duperey qui est malade de la thyroïde.

L’état de santé d’Anny Duperey s’est aggravé

Anny Duperey, malade de la thyroïde depuis plusieurs années, est devenue la porte-parole des personnes dans le même cas qu’elle. Lors de son passage sur le plateau de “C à vous”, le jeudi 7 novembre 2019, la romancière française s’est exprimée avec colère. Elle s’est surtout confiée sur les propos peu glorieux de son médecin.

“C’est un monsieur qui a provoqué chez moi une grosse colère. Le médecin expert qui m’a dit que ‘tout changement était anxiogène – alors que moi, j’avais pris ça tout à fait tranquillement – surtout chez les personnes aux humeurs fragilisées par leur pathologie’. J’ai eu envie d’attraper le mec”.

a-t-elle raconté face à son interlocuteur.

L’actrice est “partie finalement sur cette révolte” et elle mène le combat contre la nouvelle formule du médicament, Levothyrox, qui a eu des effets secondaires sur elle.Effectivement, la star d’“Une famille formidable” s’était plainte de “malaises inquiétants, une fatigue intense mais aussi une incapacité à dormir, des vertiges, des crampes aux cuisses et des désordres intestinaux”.

Les maux sont apparus après qu’elle ait terminé sa dernière boîte. En 2017, elle a expliqué :

“Quand je joue, je fais bonne figure », expliquait-elle, en 2017, au Parisien. « Mais le soir, je m’écroule. Il n’est plus question pour moi d’aller au théâtre ou au cinéma : j’en suis physiquement incapable. J’ai même dû abandonner le vélo d’appartement que je pratique normalement tous les jours avec plaisir pour me maintenir en forme.”Avouant ne pas être une battante, face à la détérioration de sa santé, la mère de famille pense déjà à sa fin.

Check Also

Rafael Nadal arrête tout le match pour permettre à une maman, paniquée, de retrouver sa fille perdu. Émotions garanties !

C’est le genre de scène que l’on ne voit rarement. Mercredi dernier, lors d’un match …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *